Qu’est-ce que la pompe à chaleur géothermique ?

La pompe à chaleur géothermique est un système de chauffage de plus en plus prisé par les maisons individuelles. À la compréhension de son fonctionnement, l?on pourra tirer des avantages certains de ce système. La présentation complète de ce dispositif écologique est ainsi de rigueur. Depuis l?identification de la source d?énergie utilisée par la pompe à chaleur, en passant par son mode de diffusion de la chaleur dans les intérieurs, jusqu?à détailler son installation, découvrez le principe fondamental de cet appareil de chauffe révolutionnaire.

Définition simple de la pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique peut être succinctement définie par sa dénomination. Ce système comprend ainsi une pompe à chaleur qui se charge de transformer et de diffuser l?énergie tirée du sol. Il se compose ainsi de deux pièces fondamentales, à savoir la pompe et les capteurs enterrés. Une pompe à chaleur géothermique fonctionne ainsi avec cette énergie naturelle des sous-sols, mais elle exige aussi une alimentation électrique suffisante pour la pompe.

Le fonctionnement de ce système de chauffage

En se penchant particulièrement sur le mode de fonctionnement d?une pompe à chaleur géothermique, il est important de comprendre les missions conférées aux deux pièces composant le système, à savoir la pompe à disposer dans la cave de la maison et les capteurs disposés sous le sol.

Missions principales de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur est en quelque sorte le dispositif de stockage d?énergie obtenue des profondeurs du terrain. Elle reçoit ces énergies et procède immédiatement à la diffusion de celles-ci vers les dispositifs de chauffe de la maison. La pompe à chaleur est surtout intéressante quand on se penche sur son mode de fonctionnement. Le compresseur qui y est contenu en est l?acteur principal. Ce dispositif est actionné par un courant électrique convenable.

Qu'est-ce que la pompe à chaleur géothermique ?

Pour expliquer brièvement les différentes étapes de transformation effectuées dans cette machine, sachez que l?élément en entrée est de nature gazeuse. En réalité, il est sous forme de fluide gazeux. Celui-ci est directement aspiré et compressé par le compresseur de la pompe à chaleur. Cette matière est encore chaude à ce stade, et est emmagasinée sous haute pression. La pompe à chaleur lancera désormais la phase de transformation en procédant à une condensation de ce fluide gazeux. L?obtention d?une vapeur haute pression sera le but, d?ailleurs c?est le mode de transmission de la chaleur au ballon d?eau chaude, ce dernier qui fera transiter le gaz à l?état liquide, pour que ce dernier soit ensuite diffusé dans la maison. L?évaporation du fluide dans la pompe permettra, entre autres, d?alimenter les radiateurs et les planchers chauffants.

Le rôle des capteurs souterrains

Les capteurs sont l?ensemble des réseaux qui se chargent de faire parvenir l?énergie dans le sol vers la pompe à chaleur sous forme de fluide gazeux. Le principe est simple. Le système de captage consiste à récupérer les calories des profondeurs à l?aide d?un fluide frigorigène. Ce dernier gagnera ainsi en température et sera gazéifié par évaporation. Le rendu final est ensuite transmis à la pompe à chaleur.

Pour comprendre un peu plus le système de captation d?énergie dans le sol, sachez qu?un capteur horizontal, vertical ou encore sur eau nappe, est en charge de récupérer les calories. Pour une maison par exemple, une température ne dépassant pas les 30°C arrivera à assurer le chauffage dans les intérieurs. Pour obtenir cette ressource suffisante, les capteurs seront enfouis en fonction des conditions climatiques et la nature du sol. Les profondeurs peuvent atteindre une centaine de mètres, contre quelques mètres seulement pour des terrains spécifiques et des surfaces à chauffer moindres.


Comments are closed.