toiture sans isolation

By:

Dans la partie supérieure d’une bâtisse, il existe une structure robuste qui résiste aux divers assauts des éléments. Entre les chaleurs étouffantes et les pluies diluviennes de l’été, on est bien heureux de posséder un toit où s’abriter. Malgré son caractère impénétrable et résistant, la toiture est un des véritables points faibles de la maison. Certaines études ont démontré que cette couverture était à 30 % responsable des déperditions thermiques de toute l’infrastructure. Il y a quelques décennies, les enjeux énergétiques ne constituaient pas une priorité pour les constructeurs et l’isolation du toit fut alors négligée.

Les impacts constatés au niveau des toits dépourvus d’isolation

Quand il s’agit d’isolation, on a tout de suite tendance à se référer aux performances énergétiques préconisées à atteindre. En effet, c’est une des finalités dont il faut se rapprocher. Comme il fut cité précédemment, la notion d’isolation n’a réellement attiré l’attention des constructeurs que depuis quelque temps. Que se passe-t-il alors lorsque la toiture est mal isolée ? Tout d’abord les premiers symptômes se détectables par rapport à la mauvaise distribution de la chaleur. C’est assez flagrant et vous pouvez le constater très vite. Au sein de la maison, la chaleur et le froid ne sont pas équitablement répartis et la température de la pièce est déséquilibrée.

Il n’y a pas à dire, cette expérience est fort déplaisante et entrainent des dépenses folles en chauffage. Dans cette situation, les murs intérieurs, ainsi que le plafond sont soumis à une température relativement basse. Vous le ressentirez juste au touché. Ce qui est sûr, c’est que les choses ne vont pas aller en s’améliorant, l’humidité aura par la même occasion un impact significatif. Au niveau des recoins et sur les murs, de la moisissure commencera à s’infiltrer et peu à peu, un phénomène de dégradation ponctuel et constant endommagera la structure.

Que faut-il faire pour y remédier ?

Sans doute, après avoir constaté les prémices de ces dommages, entrainés par la carence en isolation, il est primordial de réaliser un diagnostic de performance énergétique. Cette démarche est essentielle, car, à part les différents ravages déjà décelés à travers votre toiture, il ne serait pas étonnant de découvrir d’autres vices. Néanmoins, la situation n’est aussi désastreuse que vous pouvez le croire. Lorsque le bilan sera achevé, les experts vous dévoileront les atouts et les points faibles énergétiques de votre bâtisse. En fonction des données recueillies sur l’état des lieux, les travaux à entamer vous seront énoncés.

Entre la pose de pare-vapeur et l’installation de laine de verre ou de roche, vous aurez du pain sur la planche. Comme on dit, aux grands maux les grands remèdes. Ici, ce proverbe prend tout son sens. À noter que quand il s’agit d’isolation de toiture, les coûts de l’investissement sont particulièrement onéreux. Malgré cela, sur le long terme, ces travaux rénovations sont tout à fait rentables et les dépenses sont amorties graduellement. De plus, avec la conversion énergétique réalisée, vous avez accès à des aides financières et primes énergétiques.


Comments are closed.